Comment se construire un patrimoine immobilier ?

La résidence principale

Depuis quelques années, il est avantageux d’être propriétaire de sa propre résidence principale. En effet, grâce à des taux d’emprunt et des prix de l’immobilier relativement bas, tout est en place pour un premier achat immobilier.

Il faut savoir qu’investir au moindre prix est compliqué voire impossible, et acheter sa résidence principale est avant tout une question d’objectifs et de budget.

L’achat de votre résidence principale est un investissement à long terme. Il n’est pas recommandé de vendre moins de 5 ans et peut entraîner des pertes importantes. En pratique, l’achat d’un immeuble implique souvent un versement hypothécaire à long terme, avec des mensualités comprenant l’essentiel des intérêts sur le premier tiers du prêt. Si vous vendez rapidement, vous rembourserez très peu de capital. Dans ce cas, être propriétaire n’apporte pas beaucoup d’avantages financiers.

Investissement locatif pour développer le portefeuille immobilier

Un investissement locatif vous permet de percevoir des revenus sur les loyers de votre bien, ce qui peut vous permettre de compléter votre revenu de base ou de rembourser un emprunt bancaire.

Il peut s’agir d’un investissement pour :
L’immobilier résidentiel, qui consiste en l’achat d’une maison ou d’un appartement pour ses occupants,
Immobilier commercial ou professionnel impliquant l’achat de bureaux, commerces, locaux commerciaux, entrepôts, etc.
Quelle que soit la propriété, toutes les propriétés conviennent à l’investissement immobilier. Cependant, avant de commencer, il est conseillé de rechercher les avantages et les inconvénients entre les anciens et les nouveaux investissements.

Investir dans de l’immobilier neuf

Il faut commencer par dire qu’investir dans des bâtiments neufs est rare, car il y a peu de projets neufs dans le centre-ville, donc les mètres carrés sont beaucoup plus chers que les bâtiments plus anciens. Cependant, investir dans de nouveaux immeubles permet de réduire les frais de notaire.

Vous pouvez également investir à votre convenance. Il peut s’agir d’un accessoire selon vos goûts ou vos besoins, ou d’un équipement collectif en bon état (ascenseur, parking, etc.). Cependant, vous serez le premier investisseur et personne ne sait si vous trouverez facilement un acquéreur lorsque vous revendrez votre investissement. Il existe un risque de plus-value et de moins-value.

Investir dans l’immobilier ancien

Investir dans le neuf comprend de nouvelles technologies de sécurité ou de nouvelles installations électriques et gazières avec une meilleure isolation phonique et thermique. Il en résulte une diminution des dépenses courantes (factures énergétiques, pas de gros travaux, etc.). Cela ne peut être ignoré pour un premier investissement immobilier.
Contrairement aux nouveaux, les anciens sont plus largement diffusés et moins chers, selon votre budget.

Cependant, il existe également plus d’opportunités du côté des investissements, que ce soit pour le confort ou pour mettre à jour les installations obligatoires. Même si nous pouvons prendre en charge ce financement, il est possible d’escompter le prix de vente des maisons anciennes en fonction des travaux à effectuer.
Le bon investissement locatif dépend en grande partie de l’endroit où vous choisissez d’acheter votre bien.

Le taux de retour n’est pas le seul facteur à prendre en compte lors du choix de votre emplacement. L’attraction est la clé. Les propriétés dans les petits villages peuvent avoir des rendements décents, mais elles seront certainement difficiles à louer ou à amortir avec le temps. Ce ne serait alors pas un très bon investissement. Évidemment, certaines propriétés dans les petites villes sont de bons investissements. De plus, des considérations autres que le taux de rendement peuvent également être importantes.

Laisser un commentaire