Faut-il investir dans l’immobilier en France quand on est expatrié ?

Investir dans l’immobilier quand on est expatrié

Planifier d’acheter un bien immobilier à l’étranger peut parfois être difficile. La durée de vie d’un expatrié dans un pays étranger n’est pas nécessairement connue à l’avance ou pour une durée limitée. L’investissement immobilier à l’étranger comporte également son lot d’incertitudes : la vitalité de la ville, l’évolution du marché immobilier local, la complexité des démarches administratives, l’attractivité, etc.

Ainsi, investir dans l’immobilier en France pendant votre séjour à l’étranger peut être une autre option pour vous permettre de continuer à vous constituer une épargne, de générer des revenus supplémentaires pendant votre séjour à l’étranger, de préparer votre retraite, voire de financer votre future résidence principale à votre retour en France. .

Le Bail Investissement LMNP : Avantages pour les expatriés qui investissent en France

Investir dans l’immobilier français permet d’obtenir des prêts immobiliers auprès des banques françaises, généralement aux mêmes conditions que les résidents français. De l’aide est également disponible.

Un autre avantage est de confier la gestion locative à des professionnels du secteur pour s’affranchir des contraintes de gestion dues à l’éloignement lié à l’expatriation. Avoir un gestionnaire qualifié est un réel avantage pour développer votre patrimoine depuis l’étranger, car il se chargera de la gestion des loyers et des tâches administratives et pourra s’adapter plus facilement aux évolutions des lois et réglementations fiscales pour vous aider. S’il vous plaît aviser si nécessaire.

Un LMNP non géré peut également constituer un investissement pertinent. En effet, le propriétaire conserve la possibilité de revendre son bien à tout moment, ou d’en reprendre également possession. Alors, mettez-le en location pour quelques années et profitez-en pour vous loger ou loger votre famille. De plus, être non géré ne signifie pas nécessairement devoir gérer vous-même votre propriété. La gestion peut être déléguée à des gestionnaires professionnels, évitant ainsi les fameuses tâches administratives telles que l’état des lieux d’entrée et de sortie, l’examen des dossiers de locataires potentiels, l’encaissement des loyers…

Avantages fiduciaires

Pour les expatriés français, le statut LMNP procure avant tout des avantages financiers, selon le régime fiscal choisi : Pour le régime micro-BIC, l’investisseur bénéficie d’une réduction de 50 % de ses revenus locaux.

Pour le régime de la taxe foncière, l’investisseur peut déduire les charges et amortissements des frais d’acquisition (immobilier et mobilier) afin d’obtenir des revenus locaux non imposables.

De plus, en tant que propriétaire d’un bien LMNP en résidence service, l’expatrié a droit à un remboursement de 20% de TVA.

Dans ce cas, la gestion du bien est confiée à un spécialiste pour une durée de 9 à 12 ans.

Le lien commercial qui lie l’investisseur au gestionnaire permet à l’investisseur de commencer à percevoir un revenu régulier sans avoir à se soucier de la gestion du bien.

A la lecture de ces points, il devient clair qu’être expatrié n’empêche pas l’investissement, mais plutôt que c’est une belle opportunité. Ce temps peut être mis à profit en investissant dans l’immobilier pérenne en France, comme le permet le LMNP, et en bénéficiant d’un fort retour sur investissement au moment du retour aux sources.

Laisser un commentaire