Emprunter seul, c’est possible ?

Il est évident qu’acheter en couple offre plus d’options pour devenir propriétaire de son premier logement. Pourtant, selon une étude menée par Meilleurtaux, le faire seul n’est pas difficile. Cependant, selon la ville où vous souhaitez acheter votre propriété, vous aurez besoin d’un investissement plus ou moins important.

De nombreux célibataires hésitent à réaliser leur premier achat immobilier, persuadés qu’ils ne pourront pas s’offrir le logement de leurs rêves. S’il est plus pratique d’acheter à deux en raison d’un investissement plus important et du cumul de deux salaires, il n’est pas impossible de le faire seul.

Meilleurtaux a analysé les profils des primo-accédants « solos » dans 20 villes françaises dans une étude publiée jeudi dernier. Et, bien qu’il puisse y avoir des différences importantes en termes de montant d’argent requis d’un endroit à l’autre, il est tout à fait concevable qu’un seul individu achète un bien.

Visitez les villes secondaires si vous avez un petit budget.

En général, si vous souhaitez acheter votre premier logement par vos propres moyens, vous devez d’abord réunir une pécule comprise entre 20 000 et 35 000 euros. Avec un solde de 20 372 euros à Nîmes, vous pouvez être éligible à un crédit de 139 607 euros, remboursable sur une durée de 23 ans.

Angers a 33 254 euros à prêter pour un prêt de 197 534 euros sur 22 ans, tandis que Nantes a 36 396 euros à prêter pour un prêt de 170 282 euros sur 23 ans, et Rennes a 39 268 euros à prêter pour un prêt de 177 693 euros sur 23 ans.

Quittez la capitale

Vous êtes jeune et avez un petit compte épargne (moins de 14 000 euros) ? De ce fait, il faudra se concentrer sur les villes secondaires dont la population est inférieure à 200 000 habitants. Saint-Étienne est au premier rang de la liste des villes les moins contributives.

Si le pays de la Loire vous attire, vous pouvez espérer y habiter en souscrivant un prêt de 113 594 euros assorti d’une caution de 6 820 euros. Si vous travaillez à Paris mais que vous ne pouvez pas y rester, Le Mans peut être une possibilité pour vous. A moins d’une heure en TGV de la capitale et avec une cote de crédit de 22,7, vous pouvez demander un prêt de 126 339 euros avec un remboursement de 9 225 euros. Il est également envisageable de vendre un bien immobilier à Reims d’une valeur totale de 13 897 euros et d’une capacité d’emprunt de 135 525 euros sur 24 ans.

Prenez un contrat d’assurance externe

L’assurance de prêt immobilier peut représenter jusqu’à 25% du coût total de votre prêt. Faites un devis sur notre site internet pour connaître les économies que vous pourriez réaliser par rapport au prix de l’assurance proposé par votre banque.

Laisser un commentaire