Pouvoir d’Achat : Les Français sous-estiment les économies qu’ils peuvent réaliser dans le secteur de l’assurance.

En raison des technologies d’assurance, des économies sous-estimées sur l’assurance habitation pourraient être réalisées.

Le pouvoir d’achat, la première préoccupation des Français.

Inflation, hausse des prix de l’énergie, « fin de l’abondance »… en ce retour, plus que jamais, la capacité d’achat est la première préoccupation des Français.

Le premier projet de loi de la législature actuelle a abordé la question, démontrant que le gouvernement l’avait reconnu. Lors de son allocution devant le Medef, le ministre de l’Economie et des Finances a de nouveau demandé aux assureurs de faire un geste sur les primes « du quotidien » en complément du renouvellement « en trois clics » des contrats d’assurance. Bruno Le Maire a ainsi confirmé ce qu’il avait déjà dit l’été dernier, à savoir qu’il attendait des assurances qu’ils vont « partagent le fardeau de l’inflation ».

En raison des technologies d’assurance, des économies sous-estimées sur l’assurance habitation pourraient être réalisées.

Inflation, hausse des prix de l’énergie, « fin de l’abondance »… en ce retour, plus que jamais, la capacité d’achat est la première préoccupation des Français.

Le premier projet de loi de la législature actuelle a abordé la question, démontrant que le gouvernement l’avait reconnu. Lors de son allocution devant le Medef, le ministre de l’Economie et des Finances a de nouveau demandé aux assureurs de faire un geste sur les primes « du quotidien » en complément du renouvellement « en trois clics » des contrats d’assurance. Bruno Le Maire a ainsi confirmé ce qu’il avait déjà dit l’été dernier, à savoir qu’il attendait des assurances qu’ils vont « partagent le fardeau de l’inflation ».

Réaliser des économies sans compromettre la couverture et les niveaux de service

Outre la rapidité d’indemnisation et la simplicité, le principal critère de choix d’une assurance habitation est aujourd’hui le rapport qualité/prix. Des fonctionnalités jugées essentielles par 98%* des Français.

Pour l’instant, il est nécessaire de trouver un juste équilibre entre un prix raisonnable et le bon niveau de couverture. L’assurance la moins chère peut s’avérer la plus chère à long terme, surtout le jour du jugement !

Le secteur de l’assurance peut aider les Français à avoir plus de pouvoir d’achat en se digitalisant, notamment avec l’aide de néo-assureurs. En effet, il est désormais envisageable et souhaitable de redistribuer aux clients les économies rendues disponibles par la digitalisation du secteur de l’assurance. Les Français en sont également conscients puisque 35%* d’entre eux estiment que l’entrée de nouveaux acteurs sur le marché peut entraîner une baisse des prix.

Le modèle économique des néo-assureurs leur permet de proposer des tarifs compétitifs tout en offrant des garanties extrêmement élevées et un niveau de service comparable à celui des assureurs traditionnels.

Cependant, le conflit entre les assureurs conventionnels et les assureurs new-age n’est pas inévitable. Être un acteur de l’assurance numérique ne signifie pas, en effet, que toute interaction humaine doit être éliminée. Bien au contraire. Il est important de remettre l’humain au centre de la stratégie en rationalisant les processus d’inscription et en maintenant un numéro de téléphone ou visuel en cas d’urgence.

En tant que néo-assureurs, notre défi réside dans notre capacité à trouver le juste équilibre entre ressources digitales et ressources humaines pour proposer des tarifs plus bas tout en maintenant des standards de garanties et de services plus élevés.

3 clics pour changer d’assurance, pour les bonnes raisons

Même si les conditions d’éligibilité doivent être établies, rendre les contrats d’assurance plus résilients est un bon point de départ dans la recherche d’un pouvoir d’achat plus fort. Les Néo-Assureurs sont aujourd’hui les plus avancés dans ce domaine, avec la capacité de résilience des contrats à tout moment.

De plus, grâce au numérique, les démarches de souscription sont grandement simplifiées et personnalisées, permettant des économies substantielles aux Français. Bien que cela semble aujourd’hui évident, il a fallu l’introduction de néo-assureurs sur le marché pour que les consommateurs profitent réellement de cette opportunité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.