Quelle est le coût moyen d’une assurance emprunteur ?

Le coût d’une police d’assurance prêt hypothécaire est déterminé par plusieurs facteurs liés à l’assuré et au financement du projet. Les cotations diffèrent d’une banque à l’autre et sont déterminées par la nature des contrats. Le coût global d’une assurance emprunteur est également déterminé par le mode de calcul des cotations : sur capital emprunté ou sur capital dû.
Affidavit d’emprunt et tarifs. Plusieurs facteurs influencent les taux d’assurance des emprunteurs, notamment le montant du prêt hypothécaire, la durée du prêt et le niveau de couverture. D’autres facteurs à considérer sont l’âge, la santé et la vocation de l’assuré.

Assurance de l’emprunteur et âge de l’assuré

L’âge de l’emprunteur est également important, l’assurance des jeunes emprunteurs étant moins chère que l’assurance des emprunteurs plus âgés, tant dans les contrats bancaires que dans les contrats de délégation (c’est-à-dire les contrats signés en dehors d’une banque). Selon certaines études, les taux moyens d’assurance emprunteur des contrats bancaires se situent autour de 0,25% du capital prêté pour les moins de 25 ans, contre 0,45% pour les plus de 45 ans (pour les prêts à 20 ans).

Des écarts de taux moyens d’assurance emprunteur peuvent encore exister entre les contrats bancaires et ceux proposés par d’autres assureurs (contrats délégués). En général, les contrats alternatifs sont moins chers (de l’ordre de 20 points de base pour un taux moyen terme).

->Calculez le coût de votre assurance ici !

Assurance et état de santé de l’emprunteur

L’état de santé de l’assuré (formalités médicales) et les comportements à risque sont également pris en considération. L’assurance emprunteur des fumeurs, par exemple, est plus risquée que celle des non-fumeurs. Les nombres premiers peuvent aller du simple au double. Ceux qui fument du tabac, sous forme électronique ou non, avec ou sans nicotine, ou qui en ont fumé au cours des deux dernières années, peuvent être qualifiés d’emprunteurs assurés.

Assurance emprunteur et profession

L’exercice d’un métier dangereux peut aussi conduire à l’ouverture d’un compte bancaire en appliquant des surtaxes. Certaines catégories, en revanche, peuvent présenter des avantages. Certaines mutuelles de la Fonction publique, par exemple, exigent une tarification moins élevée que les banques pour l’assurance des emprunteurs. Alternativement, les employés peuvent choisir un prêt non garanti par l’intermédiaire de leur assureur préféré, ce qui peut être plus rentable que les mutuelles spécialisées. Cependant, il convient de noter que les garanties de perte d’emploi pour les employés en cas de défaut de paiement peuvent être inefficaces.

Le taux effectif annuel d’assurance doit être communiqué à l’emprunteur (TAEA)

Le code de la consommation oblige les banques à faire figurer dans leurs offres les informations suivantes :

Le taux effectif annuel d’assurance (TAEA) permet de le comparer au taux effectif annuel de crédit (TEG)

Le montant total des assurances versées en euros pendant la durée du prêt.

Le montant d’assurance dû sur les mensualités, ainsi que si ce montant s’ajoute ou non au délai de remboursement de la carte de crédit.

Calcul des cotations pour une assurance emprunteur

Les cotisations peuvent être calculées soit sur le capital initial, soit sur le capital restant dû. La différence de coût pourrait faire une grande différence dans l’approbation du prêt.

Le taux de cotisation sur le capital initial s’applique au montant emprunté au départ. Pendant toute la durée du prêt, le montant de la cotisation d’assurance emprunteurs reste constant. Les contrats groupes bancaires fonctionnent en général sur ce mode de calcul.

Le taux de cotisation sur le capital impayé est lié au remboursement du capital de l’emprunt. Dans un crédit renouvelable par exemple, le montant à rembourser diminue au fur et à mesure que le nombre de versements augmente. Dans ces circonstances, la prime d’assurance suit le même schéma et diminue à chaque période de remboursement.

A taux de cotisation identique, la cotisation sur capital impayé est plus attractive. Ce mode de calcul est le plus souvent utilisé dans les contrats d’assurance individuelle en alternative aux contrats bancaires (pris délégation). Il a un taux d’intérêt si le crédit est partiellement remboursé par anticipation. La prime d’assurance peut être sensiblement réduite dans cette circonstance si l’assureur l’autorise.

Avez-vous pensé à changer d’assurance de prêt immobilier ?

Contactez Place des Finances, courtier digital, pour vous orienter vers le produit d’assurance le plus adapté à votre situation et au meilleur tarif !

Profitez GRATUITEMENT de notre service pour ÉCONOMISER JUSQU’À 75% sur votre contrat d’assurance emprunteur

Laisser un commentaire