Quelles sont les règles à respecter lors d’un BBQ sur un balcon?

À l’approche du printemps et de sa belle saison, vous rêvez peut-être d’un délicieux BBQ entre amis ou en famille. Cependant, avez-vous le droit de cuisiner dehors sur votre balcon ?

En effet, son utilisation est contrôlée par les villes et les propriétaires fonciers. Collectif Faisons le point

Consultez le Règlement de copropriété.

Vous devez d’abord vérifier les règlements de votre immeuble avant d’utiliser votre gril pour la première fois. L’utilisation d’équipements électriques sur les balcons est souvent restreinte.
Vous ne pourrez pas utiliser votre BBQ si votre convention de copropriété l’interdit. Vous vous exposez à une mise en scène du syndicat de la copropriété ou à une plainte en cours de justice.

Informez vous de ce qui est permis en vertu de votre entente si vous habitez une maison faisant partie d’une copropriété.

Si l’utilisation d’un gril est possible, renseignez vous sur les barbecues autorisés. Pour réduire les risques d’incendie et les problèmes liés au gaz ou au charbon de bois, il est très probable que vous deviez utiliser un barbecue électrique.

Une utilisation occasionnelle du barbecue

Votre barbecue ne doit être utilisé qu’en de rares occasions. Cela est vrai même si les règlements et la convention de copropriété de votre communauté l’autorisent.
En effet, votre BBQ ne pourra jamais déranger vos voisins. Vous devez suivre les coutumes locales, peu importe où vous vivez (qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison partagée).

Si vous vivez dans une maison

Si vous habitez en copropriété, vous devez également respecter le contrat de copropriété. Lisez ce dernier pour connaître les règles d’utilisation des grils.

Si aucune disposition ne l’interdit, vous pouvez utiliser votre barbecue de manière raisonnable et occasionnelle.

Sans copropriété, vous avez le droit de cuisiner à l’extérieur. Cependant, vous devez faire attention à :
Vous pouvez en savoir plus sur les personnes arrêtées à l’avance auprès de la police. En fait, une ordonnance locale peut interdire l’utilisation d’un gril, par exemple, pour réduire le risque d’incendie lors d’une période de sécheresse.
La loi exige que vous informiez votre mairie avant de construire un barbecue de plus de 5 mètres carrés dans votre jardin. Dans le cas contraire, une demande de démolition et de modification pourra vous être faite.

Que faire s’il y a des nuisances de barbecue ?

Il existe plusieurs désagréments liés au barbecue :

Les odeurs de nourriture et de barbecue qui pourraient gêner vos voisins,
La fumée peut assombrir les meubles du voisin du voisin de votre voisin sur leurs balcons et terrasses,
bruits associés à ces repas festifs.

Que pouvez-vous faire si vous êtes victime de ces désagréments ?

La première chose à faire est de discuter calmement de la situation avec votre voisin afin de trouver une solution. Il ne pouvait avoir connaissance de ces inconvénients de bonne foi.
Si le problème persiste ou que le dialogue est difficile, vous pouvez vous tourner vers votre syndicat de copropriété ou vers un conciliateur de justice désigné par votre conseil municipal.
Enfin, vous pouvez tenter une action en justice si les tracasseries ne cessent pas toujours. Le fauteur de troubles s’expose alors à une restitution et au paiement de dommages et intérêts.

Laisser un commentaire