L’association d’assureurs qui concurrence les banques

Afin de faciliter la concurrence et l’équilibre du marché de l’assurance emprunteur, plusieurs compagnies d’assurance se sont mobilisées et ont créé leur propre association, l’APCADE. Le but premier de celle-ci est bien évidemment de diminuer la part de marché des banques, mais également de rendre le pouvoir aux consommateurs.

Les compagnies membres sont Allianz, la Maif, April, Aéla Groupe, Aviva, MNCAP, le Groupe MACSF ainsi que Malakoff Humanis. Ces acteurs clefs du secteur des assurances de prêts dénoncent les actions des banques, néfaste pour le pouvoir d’achat des consommateurs.

En effet, les banques ne manquent pas d’imagination quand il s’agit d’empêcher leurs clients de changer de contrat d’assurance. L’association veut améliorer la transparence des établissements bancaires concernant les conditions générales des contrats vendus, les tarifs et les obligations de garanties.

Grace à ces nombreuses avancées législatives, telles que les loi Hamon, Bourquin et Lagarde, la délégation d’assurance est autorisée à n’importe quel moment, les emprunteurs peuvent donc choisir librement leur assurance de prêt et par conséquent, réaliser d’énormes économies. Les banques sont (normalement) obligées de proposer des contrats alternatifs à leurs clients. Cependant aucunes ne le font car cela représenterait de trop grosses pertes sur leurs revenus.

L’ouverture du marché de l’assurance emprunteur à la concurrence est très positive pour les consommateurs qui bénéficient à présent d’un plus large choix d’offres et de tarifs compétitifs.  Néanmoins ces solutions alternatives ne représentent pour l’instant que 12% du marché, encore monopolisé par les banques. Les mesures mises en place par la loi restent insuffisantes si les établissements bancaires ne jouent pas le jeu et continuent de manipuler leurs clients.

Les assurances de prêts représentent un budget conséquent pour les emprunteurs, ce coût réduit leur pouvoir d’achat ainsi que leur capacité d’emprunt, c’est d’ailleurs la bataille que l’APCADE veut mener. Redistribuer du pourvoir d’achat est aujourd’hui sa priorité. Grace à l’expertise de ces compagnies d’assurance membres, des millions de Français ont déjà réalisé jusqu’à 75% d’économies sur leur crédit.

L’association est déterminée à s’imposer sur ce marché aussi rentable que prometteur et n’hésitera pas à écraser les banques avec des offres ultra attractives.

Laisser un commentaire