Quelles économies pour un emprunteur de 30 ans grâce à un changement d’assurance de prêt ?

Après les intérêts, l’assurance emprunteur est le deuxième poste le plus cher d’un crédit immobilier. Pour alléger la charge, vous pouvez recourir à la délégation d’assurance au moment de la demande de crédit et pendant la durée du crédit, grâce à une réglementation qui permet une flexibilité du contrat et une évolution en cours de remboursement. Voici ce dont un jeune trentenaire peut s’attendre à bénéficier en souscrivant à une alternative au compte bancaire après trois ans.

Rappel de la réglementation assurance-crédit immobilier

La loi Lagarde, entrée en vigueur en septembre 2010, vous permet de choisir vous-même votre assurance pour couvrir un prêt immobilier. Elle a instauré le principe de délégation, qui permet à tout nouvel emprunteur de répudier le contrat proposé par sa banque au profit d’une offre concurrente faite par l’intermédiaire d’un assureur externe.

La majorité des emprunteurs souscrivent à l’assurance de la banque car ils sont pressés par le temps et ignorent parfois leur droit à la liberté contractuelle. Ils peuvent être pris en flagrant délit de prêt grâce à deux dispositifs :

La loi Hamon qui permet de changer d’assurance à tout moment pendant la première année de crédit : la résiliation doit intervenir dans les 15 jours suivant la date anniversaire de la signature du contrat de prêt.
L’Amendement Bourquin qui permet la substitution annuelle : à tout moment, moyennant un préavis de deux mois, l’emprunteur peut remplacer le contrat en cours par une offre de couverture similaire.

L’équivalence des garanties est une condition pour que la banque accepte une police d’assurance concurrente. La réponse du prêteur doit être reçue dans les 10 jours, et tout refus doit être motivé pour que l’emprunteur puisse introduire une nouvelle demande de substitution dans les règles.

–> Rappel sur les lois en vigueur. 

La délégation d’assurance peut faire économiser des centaines de milliers, voire des millions de dollars à n’importe quelle étape du processus réglementaire. Plus vous changez d’assurance tôt, plus les avantages sont importants. L’exemple suivant illustre l’avantage financier de remplacer le contrat collectif d’un prêteur par un autre type d’assurance.

D’importantes économies grâce au changement d’assurance

Par exemple, une jeune professionnelle de 30 ans a financé l’achat de sa résidence principale avec un crédit de 250 000 euros, qu’elle remboursera sur 25 ans, la durée maximale du prêt autorisée par la loi. Elle a souscrit un contrat d’assurance proposée par sa banque à un taux de 0,36% sur le capital initial pour l’aider à rembourser son crédit plus rapidement. Il en coûte 75 euros par mois pour l’assurer, avec un coût total de 22 500 euros.

Elle comprend qu’en changeant de contrat d’assurance, elle peut réduire le coût de son prêt. Au bout de trois ans environ, elle décide de résilier son contrat de bancassurance et de souscrire à une option beaucoup moins onéreuse. En comparant les formules sur PlacedesFinances.fr, elle obtient une assurance sur-mesure au taux de 0,08%, soit le taux le plus bas du marché à garanties équivalentes.

Cette emprunteuse a bénéficié d’un accompagnement de PlacedesFinances.fr pour sélectionner le contrat adapté à son profil. Toutes les démarches administratives ont été effectuées par nos services. La souscription en ligne avec un simplifié a réduit le temps de la procédure. Il a suffi à Julie de quelques clics pour décrocher une assurance conforme aux exigences de sa banque au prix le plus compétitif du marché.

 

Et vous ? Si vous changiez d’assurance de prêt immobilier ?

Rendez-vous sur notre site ou contactez un de nos conseillers par téléphone au 04 91 54 83 68.

Laisser un commentaire