Crédit immobilier : Utiliser l’assurance emprunteur pour respecter le taux d’assurance.

Passer sous le taux d’usure grâce à la délégation de l’assurance de prêt

Nous n’avons rien entendu de nouveau sur le taux de chômage depuis quelques semaines.
Même ceux qui n’ont plus l’intention d’obtenir un crédit d’expulsion ont entendu parler de cette idée.

Ma coiffeuse, qui ne connaît pas mon métier, m’a expliqué hier que les banques ne prêtaient plus d’argent.

Que retenez vous de ce battage médiatique ?

En raison du taux d’intérêt hypothécaire actuel, une demande de prêt immobilier à la page 2 a été rejetée et il a fallu que l’État augmente le taux avant que les gens puissent présenter une nouvelle demande de crédit.

Est-ce vraiment la réponse à tous les crimes ? En pratique et pour votre dossier de crédit, pas vraiment. Votre projet est en cours ou imminent, et le prochain taux d’augmentation est encore dans plusieurs mois en octobre.

J’ai écrit ce message alors que je travaillais comme avocat en assurance des créanciers. Cela fait des années que je n’ai pas eu de contacts avec des personnes qui sont dans des situations où leur santé est en danger :

À leurs débuts, ces débiteurs étaient des personnes malades (surpoids, diabétiques, vih, etc.) qui étaient fréquemment confrontées à des problèmes de taux d’intérêt.

En raison de surprises liées à la santé, les frais d’assurance emprunteur ont augmenté par rapport au plafond de la TAEG, qui se rapprochait dangereusement du taux d’assurance.

En raison de surprises liées à la santé, les frais d’assurance emprunteur ont augmenté par rapport au plafond de la TAEG, qui se rapprochait dangereusement du taux d’assurance.

J’ai donc une certaine expérience du sujet puisque je lâche ce genre de circonstance depuis plus de dix ans.

Par conséquent, le problème des tarifs d’assurance aujourd’hui est toujours le même, à savoir une augmentation du coût d’intégration d’une TAEG trop élevée et même supérieure au tarif d’assurance.

Un seul objectif donc : Découvrir un moyen de réduire au maximum ce TAEG afin de passer en dessous du taux d’utilisation du trimestre en cours.

Je vais donc vous proposer un des leviers pour faire baisser son TAEG, à savoir la délégation de garantie de crédit.

Vous vous trompez si vous pensez que recevoir une délégation d’assurance suffit à faire baisser le TAEG.

Le fait de choisir votre assurance emprunteur en dehors de la banque n’est qu’un outil pour vous offrir la possibilité de réduire ultérieurement le TAEG de manière plus significative. Tout d’abord, un rappel est nécessaire pour bien comprendre ce que sont le taux d’usure et les autres composantes d’un TAEG (taux annuel effectif global)

Quel est le taux d’usure, exactement ?

La Banque nationale de France fixe le taux d’usure chaque trimestre sur la base du taux accordé le trimestre précédent.

Il est calculé en divisant par trois le taux d’intérêt moyen des prêts accordés au cours du trimestre précédent.

Si le taux moyen accordé au cours du deuxième trimestre de l’année était de 2 %, le taux d’intérêt du troisième trimestre sera de 2,66 % (2*1,33 % = 2,66 %).

La banque ne peut pas vous accorder le prêt si le TAEG de votre prêt dépasse le taux d’intérêt du trimestre en cours.

Notez que les taux d’intérêt sont fournis en fonction de la durée des prêts.

Ainsi, si vous empruntez pendant 12 ans au lieu de 25, vous ne serez pas assujetti au même taux d’intérêt.

Quelles dépenses sont utilisées dans un calcul TAEG ?

Le taux effectif annuel total de votre prêt est appelé TAEG.

Les mêmes personnes qui vous disent que le TAEG est le vrai coût de votre prêt sont celles qui ne peuvent pas vraiment vous aider à résoudre un problème de taux d’intérêts trop perçus.

Vous seul êtes capable de calculer avec précision le vrai TAEG (voir « Calculer le vrai TAEG de votre Crédit Immobilier pour Comparer la Meilleure Offre de Crédit »).

La TAEG comprend les frais et charges suivants nécessaires à l’exécution de votre prêt immobilier :

  • Le taux du crédit immobilier ;
  • Fractures dans le dossier de la banque
  • Frais de garantie de crédit. Cela a à voir avec le prix de l’avertissement, du PPD ou de l’hôpital.
  • L’assurance emprunteur obligatoire précise que si vous empruntez en couple et que la banque demande une assurance à 100% par tête (ou 200%), seule 100% de cette garantie sera prise en compte dans votre TAEG.

Laisser un commentaire