Quel est le prix de l’immobilier à Lyon ?

Les prix ont augmenté ces derniers mois.

Le coût des maisons, appartements et studios français a récemment augmenté, tant sur le Rhône qu’au large. Le prix moyen au mètre carré est de 5 510 euros, contre 4 024 euros en France.

Trois quartiers enregistrent simultanément des records de prix moyens :

Les quartiers des Cordeliers, Bellecour et Confluence en deuxième position ont un prix au pied carré de 6 716 et une augmentation du taux d’inflation de 13 %.
Les Brotteaux, Cité Internationale et Bellecombe sont situés dans le sixième arrondissement, dont le prix au pied carré est de 6 511 $.
Le Vieux Lyon, Fourvière et Sainte-Irénée occupent la 5ème place à 5 172 euros le mètre carré.
Le 5e arrondissement a connu la plus forte hausse des prix, en hausse de 14,9 %.
La capitale gauloise a ainsi bénéficié de la vitalité générale du marché immobilier français depuis la fin de la première captivité.

Un ralentissement de la progression

Le marché français est en légère baisse suite à cette belle progression. Alors que les prix avaient précédemment augmenté de 11,5%, la hausse n’a atteint que +5,3%. De plus, une baisse des prix est à noter. Les prix des appartements vendus ont diminué de -0,3 %.

Il est possible d’apporter une explication à ce ralentissement :
La crise en cours a contraint les Français à choisir des quartiers en dehors du centre-ville de la métropole lyonnaise. La tendance actuelle montre un fort dynamisme dans les petites villes autour des grandes aires urbaines (comme Villeurbanne). L’achat de maisons avec un extérieur et des pièces plus grandes est une autre préférence affichée par les Français.
Malgré cela, le marché immobilier lyonnais reste assez attractif du fait de la persistance de la marge de négociation des prix des logements. Les acheteurs potentiels marchandent rarement et se contentent d’un prix proche de celui annoncé par les propriétaires ou l’agence professionnelle.

Certains quartiers lyonnais sont en ébullition.

Le Musée d’Art Contemporain, le Muséum d’Histoire Naturelle et les quartiers résidentiels des Brotteaux, de la Cité Internationale et de Bellecombe sont tous situés dans le 6ème arrondissement. Il est majoritairement composé d’appartements.

Ce quartier historique a récemment connu une baisse comprise entre 2% et 3%.

D’autres arrondissements, comme le 9e (+ 2 %) ou le 4e (+ 2,3 %), connaissent également des évolutions lentes. Une belle progression est observée dans le 1er arrondissement, qui comprend les quartiers de La Croix-Rousse et de la Presqu’île.

Malgré ce ralentissement de quelques quartiers, Lyon reste une ville très prisée pour les projets immobiliers.

Laisser un commentaire