Comment bien choisir son PER ?

Voici les principales différences entre les PER : les coûts, les méthodes de gestion et la volonté de rechercher le retour sur investissement le plus élevé possible.

1- Coûts

Afin de choisir le meilleur PER, vous devez d’abord trouver le PER avec les coûts les plus bas. La principale différence entre deux PER, à mon sens, réside dans la tarification, c’est-à-dire dans la recherche du PER avec les coûts les plus bas (saisie, gestion, arbitrage, gestion pilotée, ou rétrocession sur une unité de compte base). Comme on vous le dit depuis des années, l’influence des frais sur la performance globale d’un placement est importante ! Il est faux d’affirmer que l’absence de frais vous permet de garantir un rendement élevé ; pourtant, il est incontestable d’affirmer que les frais élevés sont un obstacle à la haute performance.

2- Styles de gestion

La liberté laissée à l’épargnant dans la gestion de son épargne est le deuxième critère de séparation de deux PER. Un PER qui offre un large éventail d’options d’investissement et, plus important encore, n’a pas de stratégie marketing en place pour l’aider à définir les produits maison avec les marges les plus élevées devrait pouvoir obtenir une bonne note. A l’inverse, les PER construits autour d’un système de gestion pilote fortement recommandé ou qui n’obligent pas l’assureur à gérer sa propre comptabilité doivent recevoir une note dégradée. Enfin, vous vous êtes rendu compte qu’avoir une unité de compte est essentiel. Un Excellent PER est celui qui permet aux investisseurs d’acheter une large gamme de titres, y compris ceux sur lesquels les marges commerciales de l’entreprise sont faibles, comme les ETF ou les OPCVM Cleanshares. Les termes « partage propre » et « partage propre » sont utilisés de manière interchangée. 

3- La transparence et la poursuite de l’intérêt supérieur de l’épargnant.

Enfin, et c’est un point crucial, la différence entre deux PER réside dans la transparence et la qualité du discours commercial. La stratégie commerciale de l’entreprise qui vend le PER est-elle basée sur l’intérêt du client ou sur les intérêts financiers de la compagnie d’assurance ? Un bon PER est aussi celui qui est vendu par une entreprise qui peut trouver le bon équilibre entre ses intérêts financiers et l’intérêt supérieur de l’épargnant.

Et vous, quels sont vos critères pour différencier un bon et un mauvais PER ?

Pour changer d’assurance de prêt, n’hésitez pas à être accompagné par un expert pour faire une simulation en ligne PER directement.

 

Laisser un commentaire