Comment s’assurer et emprunter avec un risque de santé aggravé ?

L’accès à l’assurance et à l’emprunt des personnes rencontrant un problème de santé important (ou l’ayant rencontré dans le passé) s’avère souvent compliqué. En effet, chaque année en France, une personne sur dix présentant un « risque aggravé de santé » (cancer, diabète, hépatite, obésité, tabagisme…) demande une assurance de prêt. Et éprouve donc des difficultés à emprunter et à s’assurer, cependant  la convention Aeras peut alors faciliter l’accès au crédit.

 

Lorsque vous souscrivez à un prêt, il est nécessaire de souscrire à une assurance permettant de garantir qu’en cas de décès ou d’invalidité, l’assurance rembourse le prêt, sans faire appel à votre famille. Pour les personnes atteintes d’un risque aggravé de santé, il n’est pas toujours facile d’obtenir un prêt avec la même couverture d’assurance et les mêmes conditions tarifaires que les conditions standard du contrat.

La convention Areas qui a pour but « s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé », signée entre l’État, les fédérations professionnelles des organismes d’assurance et des établissements de crédit et les associations représentant les personnes malades et les consommateurs, permet à une personne atteinte d’un grave problème de santé (ou l’ayant été dans le passé) d’avoir plus facilement accès à un prêt.

Elle s’applique pour les crédits à la consommation et les prêts immobiliers et professionnels.

La convention Aeras garantit l’accès à un contrat d’assurance à des conditions standard si  :

 

CONDITION N°1

La personne a été atteinte d’un cancer et dont la situation relève du droit à l’oublie. IL s’applique lorsque les 2 conditions suivantes sont réunies :

  • Nature du prêt : les contrats d’assurance couvrent les prêts à la consommation affectés ou dédiés, les prêts professionnels pour l’acquisition de locaux et/ou de matériels, les prêts immobiliers ;
  • l’échéance des contrats d’assurance doit intervenir avant le 71ème anniversaire de l’emprunteur.

Aucune information médicale relative à votre pathologie cancéreuse ne pourra être sollicitée par l’assureur dès lors qu’elle a été diagnostiquée :

  • avant vos 21 ans* et que le protocole thérapeutique est terminé depuis plus de 5 ans et qu’aucune rechute n’a été constatée;
  • après vos 21 ans* et que le protocole thérapeutique est terminé depuis plus de 10 ans et qu’aucune rechute n’a été constatée.

 

CONDITION N°2

La personne a souffert d’une pathologie qui entre dans un certain cadre et qui pourra obtenir un contrat d’assurance à des conditions standard après un délai adapté à chaque pathologie après la fin du protocole thérapeutique

 

Alors pas d’inquiétude vous allez pouvoir emprunter sereinement et pouvoir être assurer dans des prix raisonnable. Pour demander de l’aide à un conseiller et réaliser une simulation gratuitement rendez-vous sur placedesfinances.fr. 

Laisser un commentaire